Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 08:14
"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA

‌‌‌Bonjour,

L'exposition de mes travaux récents est visible encore quelques jours au Boulou (66). 

Merci.

 

Christophe Massé

http://tetes.canalblog.com/ 

"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA

 Les Moulins de Christophe Massé à l’espace des arts du Boulou

 

 

L’espace des arts propose ce mois-ci et jusqu’à mi-octobre, une exposition de peinture acrylique sur papier, pour les surfaces planes comme pour les volumes, revues roulées et peintes sur lesquelles on trouvera un petit visage, personnage récurrent qui est la signature plastique du peintre Christophe Massé. Ce visage emblématique est le témoin de son temps et l’alter ego de l’artiste.

 

Christophe Massé est plasticien, auteur et organisateur d’expositions un peu partout à travers le monde. Il est le fils de Claude Massé et le petit-fils de Ludovic Massé. Originaire de la région, il vit et travaille à Bordeaux.

 

L’exposition présentée au Boulou, intitulée « les Moulins –peintures et objets » conçue avant le confinement, réalisée durant cette période particulière du covid-19, laisse apparaître des éléments qui se rattachent à l’actualité.

 

A travers les moulins, le peintre fait référence aux combats illusoires, insignifiants comme douloureux comme il le souligne lui-même. Certains visages sont parlants, on y verra de la souffrance, de l’inquiétude ; parfois, le visage est simplifié, prétexte à une écriture graphique, les tons utilisés sont lumineux, francs ou sourds, plus doux selon les séries. Le tout, reflétant notre société, tantôt lumineuse, tantôt sombre.

 

Christophe Massé ne s’embarrasse pas des limites imposées par le support, sa peinture peut vivre au-delà tout comme la couleur qui n’est pas toujours contenue dans une forme. Ce n’est pas une peinture léchée, elle ne se laisse pas enfermer, le dessin n’est pas académique. C’est une quête de la peinture et une quête de soi, indissociables chez l’artiste.

 

Sa peinture est bien évidemment nourrie par ses ainés et marquée également par les années 80 où il a commencé à peindre (Christophe Massé a fait l’Ecole des B.A de Perpignan), mais il a une démarche plastique qui lui est propre, une envie de travailler sur des supports qui ne sont pas toujours nobles comme les papiers d’emballage récupérés au hasard de ses balades, pouvoir écrire (peindre s’entend) une histoire sur des choses qui ont déjà vécu et y laisser à son tour, son empreinte.

 

Les os, les crânes, les natures mortes représentant les Vanités, l’échelle de Jacob et bien entendu, les moulins en référence à Don Quichotte, sont les sujets de prédilection du peintre. On peut voir aussi dans une vitrine, sorte de cabinet de curiosités, quelques petits « objets » comme les nomme le peintre, petites sculptures de papier et d’os qui côtoient des documents concernant le parcours littéraire de Christophe Massé.

 

Un carton à feuilleter renferme d’autres trésors, supplément à la centaine d’œuvres exposées à l’espace des arts visibles jusqu’au 16 octobre inclus. A ne pas manquer.

 

« espace des arts » rue des Ecoles au Boulou, du mardi au samedi inclus de 9h à 12h et de 14h à 18h. Entrée libre (jusqu’à 9 personnes à la fois, port du masque obligatoire). Contact : 04 68 83 36 32 

Y. Erre-Serra

L'Indépendant

L'Indépendant

La Semaine du Roussillon

La Semaine du Roussillon

autoportrait réalisé in situ, à l'EDA (dans la verrière)

autoportrait réalisé in situ, à l'EDA (dans la verrière)

Le Travailleur Catalan, 4 sept.

Le Travailleur Catalan, 4 sept.

"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA
L'espace des arts n'est pas autorisé à accueillir plus de 9 personnes à la fois

L'espace des arts n'est pas autorisé à accueillir plus de 9 personnes à la fois

"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA
"l'Art'Vues" - été 2020

"l'Art'Vues" - été 2020

Christophe Massé (photo: Ch. Erre)

Christophe Massé (photo: Ch. Erre)

"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA
L'Indépendant, 18 août

L'Indépendant, 18 août

L'Indépendant, 27 août (L'espace des arts n'est pas autorisé à accueillir plus de 9 personnes à la fois)

L'Indépendant, 27 août (L'espace des arts n'est pas autorisé à accueillir plus de 9 personnes à la fois)

"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA

"Accrocher avec Ysabelle Erre-serra, c'est tout simplement revenir au temps précieux des accords ; belles notes, bons tempos, conversations, point de vue, simple et lente progression. Pas de lièvre, pas de tortue. Deux personnes s'affairent dans un temps donné avec candeur au-dessus des frasques, pour un résultat à découvrir dans cet immense lieu, plein de sa résonance à absorber la couleur, et qui construit l'âme d'une exposition. Comment ne pas la remercier grandement d'avance, juste avant le coup de cloche de Saint-Antoine et le démarrage officiel 21 août 9 heures tapantes de ce temps de monstre, certes perturbé par la Covid-19 (mais à mon humble avis pas autant perturbé que cela si j'en crois les pulsations du monde de l'Art & des réseaux), nombres ont enregistré la limite de la croisade et ont réajusté la barre en curieuse envie individuelle, le rythme des coeurs, ils viennent dans leur compte-goutte respirer ce que la curiosité éloigne d'ordinaire des convenus ratatinements entre Matuvus, Ouétus Commentuvasbien ? Céouqu'ons'place ? J'ai vu frémir en quelques mois autre chose de la réelle envie de découvrir, d'acheter (merci ! vendre avant le début d'une exposition est un gage ! hi!hi! merci aux collectionneurs), de parler d'une oeuvre en cours. J'ai vu disparaître une certaine futilité et les berlingots sont allés à la mer. Je suis encore aujourd'hui un peu plus convaincu de la marche des arts du silence dans la rupture des habitudes ; de grand guignol, à évènement sur évènement, l'art des cimaises se pose en probable d'une énergie renouvelable, lente et sophistiquée comme le rêve et sa petite sœur le repos. Accrocher avec Ysabelle, c'est choisir, trier, poser et reposer la question, investir treize cimaises, donner un ton, le la, un sens au voyage du Quichotte. Renverser la vapeur sur les hautes marches du palais. Quelques visiteurs échappés de la gorge du démon sont restés bouche bée. Une vitrine a vu passer des documents anciens, florilège de marques dans le temps pour cheminer avec quelques yeux ami(e)s. Il y a même un collector : un Cafard/Daniel Buren ! Le Boulou m'accueille après Thuir (Musée des Arts et Traditions Populaires/Jean-Georges Mas), Ille sur Têt (Treize/André Robèr) et Torcatis (Perpignan). Il n'y aura pas de suite. C'est la dernière d'un temps, ici dans les Pyrénées-Orientales. Le Boulou chaleureux, sous la houlette de ses responsables à la Culture et à la Communication trouveront la force et l'audace pour éditer un ouvrage, de grandes sucettes affiches sont apposées dans la ville pour inviter curieux, curieuses à s'investir dans les ruelles paisibles de la cité jusqu'au magnifique espace des Arts, protégé par Sainte Rita". (Chapelle St-Antoine jouxtant l'EDA).

"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA
Débutée au début de l'année 2019 cette série de peintures & d'objets de plus de deux cents travaux se prolonge dans le temps de la Covid-19 jusqu'à la fin du mois de juin 2020. La plupart sont des acryliques sur papier et des sculptures peintes réalisées avec des catalogues d'artistes, de produits commerciaux, d'ouvrages tauromachique et autres propagandes publicitaires. Cette série intitulée "Moulins" est une part du "Journal de la Traversée" débuté en 2006 à Cologne (Allemagne) et dont une partie fut présentée dans les Pyrénées-Orientales au Musée des Arts & Traditions populaires à Thuir (66) en 2018 et Librairie Torcatis à Perpignan en 2019. "Moulins" est le prolongement d'un journal autobiographique, série inédite qui perpétue le mythe de l'errance et des combats illusoires, insignifiants comme douloureux. Autant de variations qui permettent d'explorer un grand registre formel lié aux préoccupations plastiques depuis les années 80', revenir-aller-séjourner, comme partager un regard intemporel sur l'histoire de la peinture, de Lascaux à nos jours. La couleur ici, en plusieurs étapes, représente l'aspect le plus important de la liberté dans cette démarche, compartimentée en étapes, elle se rapproche et demeure liée  aux habitudes de travail sur papier, composée de jus sales, sauces, cuisines, apports étrangers, blancs divers traités, maturations, gamme réduite, noirs, bleus, ocres, siennes, verts, elle s'organise pour demeurer dans l'ambiguïté du savoir et du non faire. De pouvoir aussi explorer la série et l'épuisement d'un registre répétitif, variations autour des rêves, de la matière vécue et fantasmée, du principe de réalité et d'absence, comme du refus de parvenir.
Particulièrement heureux de présenter au Boulou (66) grâce à la volonté de Ysabelle Erre-serra, ce travail dans un lieu qui autorise une multitude de possibilités. Le Boulou aux portes de l'Espagne symbolise aussi pour moi une double présence, celle de Jean Pous, extraordinaire artiste d'Art brut, et de Claude Viallat, que j'ai côtoyé là, adolescent, à l'époque de ses solarisations, travaux qu'il laissait l'été sur les terrasses en proie aux rayons du soleil roussillonnais, avant de retirer des caches à l'effigie de son empreinte célèbre.
Une partie de ce travail réalisé durant cette lourde période de la Covid, si implacable comme "source de ressources",  et même si rien n'a filtré de mon intention de n'en tenir compte, doit comporter les stigmates d'un temps violent pour le corps et l'esprit. Excepté quelques travaux vendus dans le temps de sa génèse, la série dans son intégralité sera exposée : Espace des Arts Le Boulou (66) du 21 août au 17 octobre 2020, Entrée Libre. Un grand merci à Ysabelle Erre-Serra, aux acteurs et actrices pour le développement de ce projet. Vive l'Art !
"Les Moulins–peintures & objets" de Christophe Massé à l'EDA
flyer EDA

flyer EDA

Partager cet article

Repost0
Published by "espace des arts"

Présentation

  • : le blog de l'espace des arts
  • : L'espace des arts est une galerie municipale qui accueille à l'année toute forme d'expression plastique. Vitrine ou portail de l'art actuel (à travers la peinture, la photographie, la sculpture, etc), elle a pour ambition de proposer gratuitement au public des expositions de qualité en permettant aux artistes de présenter un large éventail de leur travail.
  • Contact

Artistes Eda